Lettre d’information, été 2017

Cliquer sur l’image ci-dessous pour accéder à la version en PDF (imprimable et interactive)

Vous êtes inscrits mais vous ne souhaitez malheureusement plus recevoir la Lettre d’Informations de la MJC ?

Envoyez simplement un message quelconque à  l’adresse suivante (à  partir de l’adresse mail que vous voulez désinscrire) : lettredinformations-unsubscribe@mjc-relief.com

Vous recevrez instantanément un courriel explicatif auquel il faudra répondre pour achever la désinscription.

Festival Spectacle en Jardins 2017

« La culture à vos portes » ! La MJC va à la rencontre du public en apportant des spectacles sur des lieux de diffusion atypiques. Cette année, les spectacles se dérouleront dans les jardins privatifs mais également sur des lieux publics.

Pour la septième année consécutive, découvrez des spectacles de qualité et retrouvez les artistes pour partager quelques gourmandises culinaires que chacun aura apportées.

Tous les spectacles du festival sont présentés gratuitement afin que chacun puisse y avoir accès. Nous vous proposons une libre participation « au chapeau » pour soutenir la diffusion culturelle pour tous.

En cas d’intempéries, une solution de replis est prévue pour tous les spectacles

Les spectacles proposés :

  • le maître de thé et le samouraï (Contes musicaux zen – Public ados-adultes – 30 mai, 20h02)

      par Pascal Fauliot (conte) et Etsuko Chida (chant et Koto) – Cie Hamsa
    Des contes de sagesse et des légendes ponctués de haïkus, de chants et de sentences qui mettent en scène les rencontres paradoxales de samouraïs avec des moines zen ou des maîtres de thé. D’inestimables leçons de vie qui nous enseignent à voir au-delà des apparences, à cultiver la patience, l’harmonie et la non-violence… Le conteur, spécialiste des contes asiatiques et pratiquant d’arts martiaux, sait nous guider dans ce monde méconnu, magistralement soutenu par la voix, le koto et la gestuelle de la musicienne.
    Ces récits sont extraits des recueils de contes de Pascal Fauliot : les « contes des arts martiaux » (Albin Michel), les « contes des sages du Japon » et les « contes des sages
    samouraïs » (Seuil).

  • Duo de jonglage, magie et monocycle (Public familial – 31 mai, 20h02)

    par Les Globules Bleus
    Les Globules Bleus vous proposent un spectacle de 45 minutes, un duo retournant, alliant jonglage aux balles et aux massues, monocycle et magie. Portés par la musique, nos deux artistes font tournoyer les objets et créent un spectacle visuel et enchanteur plein d’humour.
    Laissez vous emporter par la beauté visuelle du jonglage et de la magie, accompagnés par des personnages pince sans rire et burlesques.
    Spectacle créé avec le soutien de l’Académie Fratellini.
    http://fr.lesglobulesbleus.com/

  • Les femmes aux yeux ouverts sont dangereuses (Trio vocal humoristique a capella – Tout public – 2 juin, 20h02)

    Cie Quartet Buccal
    Voici un petit paquet d’années que Véronique, Claire et Marisa bourlinguent sur les mêmes routes.
    Aujourd’hui, elles reforment le trio créé pour le spectacle, Les Tumultueuses. Elles s’invitent à chanter dans les salons, jardins, et autres lieux insolites où pourront se poser leurs voix, au milieu de lumières tamisées et de quelques chaises, tapis et coussins confortables.
    Pour l’occasion, elles plongent à la recherche de leurs racines. Elles ont des origines, comme on dit … des parents ou des ancêtres, venus d’Italie, de Bretagne, du Mali, qui ont voyagé pour s’installer à Paris.
    La migration était-elle, à l’époque, auréolée d’une nostalgie joyeuse ? Quelles parts de richesses et de blessures, leur reste-t-il de ces allers sans retour? Leurs états d’âme de femmes, leurs colères et fous-rire, font-ils partie de l’héritage laissé par leurs parents voyageurs ? Leur ont-ils légué cette force de vie qui donne le goût d’avancer, sans jamais perdre l’humour, dans le quotidien comme pour les grandes batailles ?
    https://www.quartetbuccal.fr/

  • Voix des femmes d’Afrique (Concert récital – Tout public – 6 juin, 20h02)

    par Juliette Kempf et Simon Winsé
    Ce concert-récital fait entendre les textes de poétesses d’Afrique noire, en relation avec la musique et les chant traditionnels enrichis d’improvisations et de compositions. Simon Winsé, chanteur et musicien multi-instrumentiste, et Juliette Kempf, comédienne et danseuse, allient leurs arts pour que la scène devienne un lieu de voyage entre les mots, les sons, les voix.
    Sous les teintes chaudes d’une lumière crépusculaire, le plateau est nu. La parole de ces femmes offre son immédiateté, son quotidien, son mystère. Une fenêtre intime s’ouvre pour évoquer l’ombre et la lumière, la dureté mêlée d’espoir.
    Textes de l’Anthologie Voix de Femmes – Poèmes et photographies du monde entier – éditions Turquoise Musique traditionnelle d’Afrique de l’Ouest

  • La Villageoise (Chanson française – Tout public – 7 juin, 20h02)

    en partenariat avec l’AMAP « Les paniers d’Yvette »
    La Villageoise (Muriel Lefebvre) c’est de la chanson française se définissant avant tout par les mots et le second degré. Son nom est un très bon indicateur pour rentrer dans ses histoires.
    Influencée par Brigitte Fontaine, Philippe Katerine ou encore The Velvelt Undergrond, La Villageoise offre une écriture littéraire et absurde mise en avant par une voix parlé-chanté. La musique souligne le trait ou enfonce le clou.
    Sa fausse fragilité laisse un arrière goût. Et oui, les apparences peuvent être trompeuses ! Vous pouvez la croire flic, comptable, douce et introvertie mais elle chante comme une provocation perpétuelle et incisive. Elle est convaincue que par l’étonnement, les gens briseront leurs angoisses et leur peur de soit et de l’autre.
    Sa musique est parfois minimaliste avec ses instruments sortant du grenier. Ces objets différents, rejetés ou abandonnés, elle les prend et compose avec. Décidément, La Villageoise a un problème avec l’exclusion…
    La scène, elle la voit comme une possibilité de rendre actif autrui, de le faire parler, de le questionner, de l’impliquer.
    Les concerts de La Villageoise sont des ballades provocantes et cinématographiques, vous entraînant dans une singulière parole où le juste n’est pas forcément le bon.
    https://lavillageoise.tumblr.com/

  • La Belle de Fontenay (Libre adaptation théâtrale des contes d’Andersen – Public familial – 10 juin, 16h00)

    Cie l’Eygurande
    lors de la journée «Tous au Jardin»
    Un garçon porcher aux mains tout à fait charmantes (c’est la Princesse qui le dit), homme le plus audacieux et le plus inventif du Monde (c’est lui qui le dit), une Princesse amoureuse, tellement jolie que ça en fait peur (c’est le garçon porcher qui le dit) et tellement innocente qu’elle peut dire des choses absolument épouvantables (tout le monde le dit), un vieux Roi d’à côté, épave chauve et édentée à qui on veut marier la Princesse, une truie qu’on appelle Baronne et qu’on veut égorger tellement elle est grosse, une Baronne qui ne veut pas qu’on la traite de Truie ni qu’on l’égorge, une ministre des tendres sentiments, un chaudron merveilleux et joyeux… et 3 kilos de patates, une belle de Fontenay, des carottes et un céleri rave.
    On mélange le tout et on laisse mijoter 50 minutes environ.
    Sous les habits du Conte, les créatures de la Belle de Fontenay nous parlent du conformisme, de la terreur, de l’angoisse, du pouvoir implacable, et aussi de la force de l’amour et de la liberté, toujours, ici et maintenant.
    http://www.eygurande.net/

  • Dates : du 30 mai au 10 juin

  • Tarif : gratuit (Inscription obligatoire à la MJC, les lieux de diffusion seront révélés lors de l’inscription / Principe de l’auberge espagnole, chacun apporte quelque chose à manger ou à boire pour partager tous ensemble public, artistes et accueillants)

 

 

Questionnaire à destination des habitants de Morangis

Vous habitez Morangis ? Vous êtes concernés par cet article !

Quelques explications concernant la démarche et le projet de création d’un Espace de Vie Sociale :

Il est envisagé de créer un Espace de vie Sociale sur la commune sous l’impulsion de la Maison des Jeunes et de la Culture de Morangis, présidée par M. Toufik. EL KSIRI avec le soutien de la municipalité et de la Caisse des Allocations familiales (C.A.F)

 

Un Espace de Vie sociale, POURQUOI ?

Au travers de ce dispositif, la MJC Relief de Morangis souhaite concrétiser sa volonté de rassembler la population autour de projets, d’actions et de valeurs citoyennes. Elle souhaite ainsi améliorer son rôle d’acteur de lien social, de structure participant à l’éducation citoyenne, d’accompagnant d’idées individuelles ou collectives en renforçant sa qualité d’accueil.

Pour ce faire, un état des lieux de l’existant ainsi qu’un diagnostic social partagé (avec les habitants) des besoins sur le territoire doivent être menés afin de répondre à vos attentes.
Nous vous adressons ce questionnaire portant sur vos connaissances, vos activités au sein du quartier afin de pouvoir mieux collaborer ensemble. Vos réponses contribueront à l’élaboration de notre nouveau projet.

La MJC vous remercie de bien vouloir remplir ce questionnaire (cliquez sur l’icône ci-dessous pour accéder au formulaire en ligne ; en cas de difficulté l’espace multimédia de la MJC peut être un outil facilitant) avant le 16 juin 2017.

L’analyse de cette enquête sera complétée par celle des associations de la ville désireuses d’y participer, y seront également associées les partenaires institutionnels, notamment la C.A.F de l’Essonne.
En fonction des résultats obtenus, un document de référence (projet social) sera établi, des choix des orientations pour ce projet seront mis en place pour 3 ans (2018/2021) et présentés en réunion publique ainsi que la planification et le détail des actions envisagées.

Conformément aux exigences de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL), nous vous garantissons la confidentialité de vos réponses par le traitement anonyme des informations.

Merci de votre participation.

 

Questionnaire « Jeunes »

 

Questionnaire