Fédération régionale

Fédérer, développer, animer, former, chercher : voici les missions de la Fédération régionale des Maisons des Jeunes et de la Culture en Ile-de-France.

Les Maisons des Jeunes et de la Culture (MJC) sont des associations d’Education Populaire qui travaillent à l’émancipation individuelle et collective de tous.

Dans cette époque difficile où l’engagement durable au service de l’intérêt général ne va plus forcément de soi, où l’abstention aux élections atteint des sommets, où les extrêmes progressent de façon inquiétante, où la confiance dans le modèle républicain est fortement ébranlée, le travail de la FRMJC‐IdF et des MJC s’appuie sur la conviction que l’Homme est transformable et que c’est sur l’émancipation individuelle que repose l’émancipation collective.

C’est bien sur cette base que la FRMJC‐IdF et les MJC s’inscrivent dans une démarche éducative.

L’Art, la Culture, le Sport y sont des vecteurs de lien social sur un territoire, se faisant outils de démocratie locale au service et à l’initiative des citoyens.

http://mjcidf.org/

Union départementale

Le mot de l’UDMJC-91

Inquiétude, espoir et (re) naissance

Stupeur quand le maire de Chilly-Mazarin a décidé de ne pas renouveler la convention liant la ville et la MJC ! Même chose à Savigny-sur-Orge avec la suppression de la subvention municipale à la MJC ! Ce sont là deux très mauvais exemples de la politique associative avec une méthode (aucune concertation) indigne des élus issus du suffrage universel et de notre démocratie. Que les MJC soient critiquables, questionnées, interrogées, rien que de très normal : c’est notre vocation d’être en réflexion permanente sur nos missions, nos projets, nos valeurs en partenariat avec les municipalités et autres collectivités territoriales pour être au service des populations.

Fort heureusement, il en va bien autrement ailleurs. Les nouvelles majorités politiques suite aux dernières élections municipales ont confirmé le rôle décisif des MJC dans l’animation de la cité, quels que soient le tissu local, le contexte socio-économique, la composition socio-démographique, de Ris-Orangis à Morangis en passant par Gif-sur-Yvette ou de Palaiseau à Corbeil-Essonnes ou encore de Sainte-Geneviève-des-Bois à Orsay. Ailleurs, ça été l’occasion de redéfinir le partenariat avec la municipalité, comme à Juvisy-sur-Orge, Viry-Châtillon ou Courcouronnes. Ailleurs encore, les MJC sont en cours de création, comme à Gironville dans le sud du département, ou à Gometz-le-Châtel, dans le nord-ouest.

Acteur local, les MJC sont aussi liées entre elles dans le réseau départemental, ce qui constitue un atout supplémentaire par la mutualisation d’expériences et de réflexions.
Le réseau de l’Union départementale des MJC comprend 23 associations, 13 000 adhérents, et plusieurs autres dizaines de milliers d’usagers (expositions, spectacles, etc).

Dans une convention avec le Conseil départemental (ex général) l’UDMJC-91 conduit sa mission d’Éducation populaire autour de 4 axes : éducation à la sexualité, formation des délégués de classe de 6ème, formation à la gestion associative et lutte contre les discriminations. C’est aussi du soutien à des projets inter-MJC : « Spectacles jeune public », « Bars des sciences », « Festival Cinessonne », séjours de jeunes à l’étranger avec création culturelle (comme du soundpainting…), etc.

La force du réseau des MJC est appréciée et reconnue par les collectivités territoriales dans les domaines de la jeunesse et de la culture, de la citoyenneté et de l’insertion professionnelle. L’UDMJC-91 se fait également entendre au CESEE (Conseil Économique, Social et Environnemental de l’Essonne) en y étant un membre actif et agit pour le développement au niveau des communautés d’agglomération.

Et c’est en période de crise sociétale que l’on reconnaît l’importance du tissu associatif et de l’éducation populaire en particulier. Les MJC avec leur tête de réseau, l’UDMJC-91, continueront à œuvrer à la construction et la consolidation du lien social puisque le « vivre-ensemble » ne va pas de soi !

Charles HENRY, Président de l’UDMJC-91
Des exemples de soutiens, actions et projets du réseau UDMJC-91 (avec l’appui du Conseil départemental)

* Scène nationale de proximité : spectacles pour jeune public dans les MJC de Chilly-Mazarin, Gif-sur-Yvette, Igny, Orsay, Palaiseau, Savigny-sur-Orge et Villebon-sur-Yvette.

* Festival Cinessonne avec création d’un documentaire par des jeunes des MJC de Chilly-Mazarin, Corbeil-Essonnes et St-Exupéry à Viry-Châtillon.

* Formation (CFGA) des bénévoles responsables d’associations en Essonne par les MJC de Corbeil-Essonnes, Igny, Juvisy-sur-Orge, Orsay, Palaiseau, Savigny-sur-Orge et Viry-Châtillon.

* Accueil et formation des nouveaux élus dans les Conseils d’administration des MJC en novembre 2015 (en partenariat avec la Fédération régionale des MJC d’Ile-de-France).

* Séjours à Berlin et Mannheim avec créations artistiques par des ados et jeunes adultes des MJC de Corbeil-Essonnes, Igny, Morangis, Palaiseau, Savigny-sur-Orge, Orsay (en partenariat avec l’Office franco-allemand de la jeunesse).

* Information et formation des administrateurs et salariés par des débats (le rôle du Conseil économique, social et environnemental de l’Essonne, les nouvelles formes de l’engagement citoyen, la réforme des rythmes scolaires, la laïcité, le « Schéma de réforme de coopération intercommunale », « l’économie collaborative », les droits et devoirs des administrateurs bénévoles, etc).